•  

    9 et 10 septembre, Olympie et le stade Olympique.

     

    Nous partons sous le soleil vers Olympie, environ100km. Peu de circulation et comme hier, bas-côtés sales, sacs et bouteilles plastics. 90km/h, 60km/h sans arrêt car à chaque intersection, c’est 60.

     

    La récolte du maïs bat son plein et je ne sais pas si elle va être bonne carle maïs demande beaucoup d'eau!OLYMPIE le 9 et 10 septembre

    OLYMPIE le 9 et 10 septembre

    vue sur Olympie

    OLYMPIE le 9 et 10 septembre

     

    Nous arrivons au camping Diana vers 12h et nous sommes accueillis par le propriétaire, un petit bonhomme de 90 ans qui parle très bien français et avait fait une bourse à Clermont Ferrand il y a plus de 60 ans. Il est super et pour son âge, il tient la forme.

    OLYMPIE le 9 et 10 septembre

     

     Nous mangeons et faisons une petite sieste qui va durer jusqu’à 16h à cause de la chaleur !

    OLYMPIE le 9 et 10 septembre

    OLYMPIE le 9 et 10 septembre

    Nous prenons un petit bain dans la piscine très agréable pour nous rafraîchir, puis direction Olympie, le village moderne.

     

     

     Nous rendons visite à Dimitris qui est un peintre sur de la poterie soit avec peinture moderne, soit avec peinture à l’ancienne avec de l’argile etc…Claire nous avait donné son adresse et nous ne le regrettons pas. Il nous parle de la Grèce ancienne et nous apprend des tas de choses sur les religions et la mythologie. Il est avant tout Grec ! Il n’a pas une bonne opinion de ces religions qui sont dirigées par des gourous et où les croyants sont des brebis !

     

    Quand nous lui parlons de la Grèce d’aujourd’hui avec les problèmes qu’elle connaît, au bord de la faillite, il nous explique que la Grèce est l’un des pays les plus riches d’Europe grâce à son sous-sol, on y trouve de l’or, du pétrole, de l’uranium, du magnésium et d’autres richesses ! Il nous montre une carte de la Grèce avec l’endroit où se trouvent ces richesses. Pour lui, le problème est similaire à l’Irak où les USA voulaient l’énergie, le pétrole. Il estime que les autres pays d’Europe de l’Ouest (Allemagne en particulier) font pression sur la Grèce pour récupérer ses richesses. Par exemple, la Grèce rembourse sa dette à 7% d’intérêt, ce qui n’est pas le cas des autres pays. Il nous parle des JO de 2004 avec les détournements de fonds envers des investisseurs allemands, afin d’obtenir les marchés à des prix exorbitants. Personne ne veut donner le bilan de ces JO qui auraient dû être bénéfiques, mais il n’en a rien été.

     

    Nous retournons au camping après avoir repéré les lieux pour la visite de l’ancienne cité demain.

     

    Ce soir, j’ai pu avoir internet alors que ce midi, impossible ? Je ne sais pas pourquoi ?

     

    Demain ce sera une grosse journée et nous allons enfin commencer à visiter des sites antiques.

     

     

     

    Lundi 10 septembre : Visite du Site

     

    Monique : après le petit déjeuner, nous partons visiter l’Ancienne Cité d’Olympie. C’est joli, surprenant, car j’avais dans la tête ce que l’on avait vu à Pompéi qui est totalement différent. On passe 3 heures à visiter le site où rien n’est écrit en français, seulement grec anglais allemand. Voir photos ci-dessous. On part ensuite par la route jusqu’au monument où repose le « CŒUR » de Pierre de COUBERTIN. Aucun visiteur !

     

    Nous mangeons un sandwich avant d’aller visiter le musée archéologique. Rien ne m’a véritablement surprise car tous les musées se ressemblent.

     

     

     

    André : notre visite commence par le gymnase et sous une chaleur torride, nous faisons le tour du site en continuant par le Palestre (école de lutte), puis Théokoleon (maison des prêtres), l’atelier de Phildas, le Léonidaion où logeaient les dignitaires, le Temple de Zeus avec son immense colonne, le Bouleutérion (maison du conseil), l’autel des serments, et nous arrivons au stade en passant sous l’Arche comme beaucoup de stades olympiques. Les photos ci-dessous.

     

    A droite du stade, l’Hippodrome où se déroulaient les courses de chars. Nous finissons par les 12 trésors (petites chapelles votives), le Métrôon, un temple en l’honneur de Réa, le Nympheum et le Temple d’Héra (épouse de Zeus). Nous faisons un arrêt à l’endroit où part la flamme olympique  tous les 4 ans pour rejoindre la ville organisatrice.

     

    A cette époque, seuls les premiers comptaient, il n’y avait pas de médailles d’argent et bronze. Les femmes ne pouvaient pas participer ni assister.

     

    Après cette chaude journée, un plongeon dans la piscine nous rafraîchit pour le reste de la journée.

    OLYMPIE le 9 et 10 septembre

                                                                        dans le gymnase

    OLYMPIE le 9 et 10 septembre

    Endroit d'où part la flamme olympique tous les 4 ans vers la ville organisatrice.

    OLYMPIE le 9 et 10 septembre

    L'entrée du stade olympique

    OLYMPIE le 9 et 10 septembre

    La piste du 120m avec starting blocks

    OLYMPIE le 9 et 10 septembre

    Stade olympique vu de la route

    OLYMPIE le 9 et 10 septembre

    Temple de ZEUS

    OLYMPIE le 9 et 10 septembre

    Nymphéum

    OLYMPIE le 9 et 10 septembre

    Philipéion

    OLYMPIE le 9 et 10 septembre

    Temple d'Hera

    OLYMPIE le 9 et 10 septembre

    Le Monument où repose le COEUR de PIERRE DE COUBERTIN

    OLYMPIE le 9 et 10 septembre

    Hermès et Dyonisos

     


    1 commentaire
  •  

                    Nouveau départ : Voyage pour la GRECE

     

     

     

    Monique : c’est le mercredi 5 septembre après-midi avec deux heures de retard que nous partons…..(il y a toujours quelque chose à faire avant de fermer les portes).

     

    Un au revoir à Chantal et …. En route ! Pour une nouvelle aventure.

     

                                                                                                                     

     

    Nous allons d’abord faire un coucou Bon Anniversaire dans l’Ain à Jean Michel et sa petite famille…Champagne et bons souvenirs sont au programme, les filles ont les oreilles grandes ouvertes… Nous passons notre première nuit à Magnieu : Bivouac gratuit !

     

     

     

    Jeudi 6 septembre : Monique, nous démarrons vers 8 h du matin direction l’Italie, il va faire beau temps. Nous arrivons à Biella à l’Ouest de Turin sur une aire de camping-car à côté de la gare Sao Paulo. J’avais peur du bruit avec le passage des trains, mais nous n’avons rien entendu. Nous étions seuls avec d’autres camping-cars locaux en garage.

     

    André : En tout cas il a fait chaud, je suis fatigué en arrivant. On s’est tout de suite rendu compte de la conduite à l’Italienne ! Doublage sur les lignes continues ! Non respect des limitations de vitesse.

     

     

    Je teste la télé, elle marche impeccable, mais le démodulateur s’est décollé donc je vais devoir le coincer, pas grave. Je regarde les infos qui ne me réjouissent pas, alors je me couche tôt car demain grosse journée.

     

    La fatigue est surtout due à la chaleur et aux petites routes que nous avons prises. Traversées des Alpes par Chamonix et le col du Gd St Bernard où je me suis planté au tunnel d’où 37 euros ! Pour le reste petites routes en Italie, mais fatigantes ! Le plus gros désagrément, devinez ?   Le prix du gas oil est de 1euro 80 le litre à plus ou moins 0,05 euros.

     

     

     

    Vendredi 7 septembre : Monique, On part vers 8h, le soleil pointe l’horizon, il va faire chaud. Nous nous engageons sur l’autoroute.

     

    André : et oui, pour éviter la fatigue et arriver à prendre le bateau ce soir, l’autoroute s’impose !

     

    Monique : nous avons gagné beaucoup de temps, (35 euros pour 550km),les routes sont propres et nouvelles, par contre les Italiens ne respectent pas les vitesses ! Beaucoup de camions partent pour Ancône, c'est-à-dire la même route que nous. Nous arrivons à 16h au port. André va chercher les billets pendant que je fais des mots croisés.

     

    la route vers la Grèce du 5 au 8 septembre

    Ancône vue du port

    la route vers la Grèce du 5 au 8 septembre

    le bateau nous attend

    la route vers la Grèce du 5 au 8 septembre

    Nous embarquons à 18h30, il ne faut pas s’affoler. On arrive à caser le camping-car, mais le passage vers l’étage était raide…. Et je serrais les mains pour qu’on ne soit pas obligé de s’arrêter en plein milieu de la montée !!! (Souvenir de Turquie).

     

    Bon ! pour la première fois, nous allons dormir dans une cabine dans un bateau(N°9062)

     

    la route vers la Grèce du 5 au 8 septembre

    Nous allons manger au self service, repas gratuit, nous a-t-on dit, Surprise, boissons et desserts à notre charge, soit 20 euros. Sitôt fini de manger, on vous débarrasse ! oui ! oui ! Merci et au-revoir ! en Italien.

       

    la route vers la Grèce du 5 au 8 septembre

        

    Rencontre avec un ami

    Dans la chambre, une partie de Yams nous attend, nous en faisons 4 et devinez qui a gagné ? C’est Miou 3 à 1.

     

    André vexé en est tombé dans le sommeil !

     

    A demain.

     

    André, et oui, pour arriver à temps et trouver une place sur le bateau, il fallait carburer ! On a fait les 550 km de 8h à 16h.

     

    On trouve facilement la billetterie et seul Minoan lines est ouvert ! Il n’y a plus de places pour rester dans le camping-car, mais elle me propose pour le même prix une place avec une cabine et un repas gratuit, plus les 15% de réduction sénior !

     

    Je m’en sors pour 345 euros l’allée et sur internet j’en avis pour 382 ou plus. Conclusion, je pense qu’il faut prendre son ticket sur place, çà doit être moins cher car çà fait deux fois. Mais il vaut mieux arriver un peu avant car là, c’était un peu juste et demain c’est le week end.

     

    Bonne nuit sur le bateau assez calme.

     

     

     

    Samedi 8 septembre : sur le bateau. Nous passons une bonne nuit et réveillés tôt, nous nous rendormaons quand Monique fait un bond ! En effet le haut parleur annonce la fermeture du self ! Alors, bonne douche, déjeuner et promenade sur le bateau. Nous traversons l’Adriatique, puis la mer Ionnienne, passons devant l’île de Corfou, puis arrêt rapide à Igoumenitsa pour déposer les voyageurs, en particulier les nombreux camions Bulgares qui préfèrent prendre le bateau plutôt que de traverser les pays de l’Est pour rentrer chez eux !

    la route vers la Grèce du 5 au 8 septembre

                  la mer Ionienne et ses îles au loin

    la route vers la Grèce du 5 au 8 septembre

    on s'occupe comme on peut

    la route vers la Grèce du 5 au 8 septembre

    Igoumenitsa

     

    Nous mangeons sur le pont à 13h et attendons patiemment l’arrivée à Patras.

     

    Il fait très chaud, la mer est d’un bleu intense et on voit de nombreuses îles de part et d’autres.

     

    la route vers la Grèce du 5 au 8 septembre

    Corfou au loin Malheureusement pour les photos, il y a un peu de brume.

    la route vers la Grèce du 5 au 8 septembre

                                                      Au revoir, notre beau bateau

     

    Nous arrivons à 17h à Patras (16h en France). Nous partons de suite vers le camping Kato Alissos à 22km, conseillé par Claire et Marcel. Nous avons 20% de réduction grâce à la carte de la compagnie de navigation. Soit 18 euros avec l’électricité, c’est convenable.

    la route vers la Grèce du 5 au 8 septembre

     

    Le camping est agréable, bien boisé et l’emplacement plat, pas besoin des cales. Pour  parfaire le tout, on a la WIFI et je peux discuter avec Gérard Eliane et Sylvain. On boit beaucoup……. D’eau car il fait très chaud !

     

    J’essaie de mettre à jour le blog et on va dormir. Demain ce sera une petite journée, on devrait aller à Olympie voir le stade où se sont déroulés les premiers jeux olympiques.

     

    Monique donne ses impressions également :

     

    Ma nuit s’est passée avec un mal de dos du au lit ! Et puis un réveil en sursaut par la voix d’une hôtesse dans le haut-parleur. J’ai fait peur à André…

     

    On prend un petit déjeuner vite fait, croissant, café et jus d’orange.

     

    Nous allons ensuite sur le pont avec une piscine sans eau, pas de baignade !

     

    Donc photos et lecture sont au programme.

     

    A 13h, nous mangeons une pizza et une glace, et nous attendons patiemment l’arrivée pour 17h. Nous repartons alors sur la route en plein soleil, il fait chaud !

     

    Les routes sont goudronnées, mais très sales sur le bas côté. Dommage, les premiers villages ne sont pas très jolis.

     

    Nous dormons au camping Kato Alissos, sous le chant des coqs, les aboiements des chiens et après un silence, au petit matin, le chant des oiseaux !

     

     

     

     


    5 commentaires
  • Bonjour à tous, nous voici partis vers de nouveaux horizons: après la Pologne, le Maroc, l'Italie et la Sicile, le Portugal, la Mauritanie et le Mali, l'Angleterre et l'Ecosse, la Turquie, l'Autriche, la Bosnie, les Pays Baltes en 2011, nous voici partisvers la Grèce pour y trouver le soleil et surtout pour visiter ces merveilles de l'Antiquité.

    Vers une nouvelle escapade: la GRECE en 2012

    Ulysse nous emmène au gré du vent et des montées qu'il n'apprécie guère vu son poids!

     

    donc, du 5 septembre au 13 octobre environ, nous visiterons la Grèce dont particulièrement le Péloponnèse, puis nous remontrons vers les Météores, Thessalonik et la Macédoine, la Serbie, la Hongrie où nous récupérerons quelques pigeons à Budapest. Ensuite retour vers la Bosnie via une partie de la Croatie, puis la Slovénie et L'Italie pour enfin revenir chez nous après 7000 km environ.

     


    2 commentaires