• aujourd'hui, les douanes sont fermées, impossible de sortir du pays, les douaniers sont en grève! Des Hollandais partainet en Albanie, refoulés à la frontière, grève jusqu'à demain 7h. Le gas oil est absent de certaines pompes, les gens font la queue aux guichets pour retirer de l'argent!

    le 23/9 grève du métro à Athènes, le 26, grève générale et aujourd'hui, çà continue!!!

     

    28 septembre : la grotte de Pérama

     

    Hier soir, nous avons joué au 421 puis à la manille. La partie de manille a été interminable car Monique s’est accrochée jusqu’au bout ! Si bien qu’on s’est couché tard, donc lever tard ce matin.

     

    Nous n’irons donc pas visiter les petits villages Zagoria, nous irons demain.

     

    Nous flânons et l’après-midi allons visiter à pied la Grotte de Pérama qui est à 3 bons km.

     

     

     

    Il fait encore très chaud !

     

     

    28 septembre: Ioannina, la grotte de Pérama

    28 septembre: Ioannina, la grotte de Pérama

    28 septembre: Ioannina, la grotte de Pérama

     

    La grotte de Pérama fait 1100m de longueur, pas mal de montées descentes et 163 marches à monter pour la sortie. Elle a été découverte en 1940, lors de la seconde guerre mondiale, alors que les habitants du village cherchaient à se protéger des bombardements.

     

    C’est une très jolie grotte avec de nombreuses stalactites et stalagmites. On traverse ainsi la pièce des rois où les stalactites ressemblent à des statues de rois, on traverse la « death valley » et à chaque fois c’est un nom que les spéléologues ont donné soit à la pièce où on se trouve, soit à des stalactites ou stalagmites, par exemple en forme d’arbre de Noël, ou carotte, légumes etc...

    28 septembre: Ioannina, la grotte de Pérama

    lac vu de la grotte

     

    C’est une grotte féérique et impressionnante par la variété et l’immensité de ses salles. La température est constante : 17°.  

     

    Demain nous allons essayer d’aller au village « Monodendri » à 30km environ.

     

    En face de nous, des caravaniers du 43, de St Just Malmont et oui et qui connaissent mon ami Jean de la même ville. Leurs fils sont allés à l’école ensemble. Nous sympathisons et ce soir une petite bouteille de rosé est la bienvenue ! Demain nous irons au village ensemble.

    il est 20h45, le sol vient de trembler et les batiments!!! Certaines personnes sortent, je demande ce qui se passe, c'est le sol qui tremble!!!

    je comprends maintenant les tremblements de terre dans ce pays. Cà n'a pas l'air de les inquiéter.

     


    1 commentaire
  •  

    27 septembre : Ioannina Dodone

     

    Nous quittons le super camping Vrachos à 10h30 direction Dodone où nous allons visiter un site archéologique avant de nous installer au camping de Ioannina.

    27 septembre: Vers Ioannina et Dodone

    27 septembre: Vers Ioannina et Dodone

    toits en tôle rouge

     

    La route est montagneuse, d’abord sur une route nationale, la E92, les panoramas se suivent et sont comme toujours très jolis. Les toits des maisons sont en tôle peinte en rouge. Ensuite c’est l’autoroute qui remplace la route de montagne jusqu’à 5km de Dodone.

    27 septembre: Vers Ioannina et Dodone

    Nous traversons de nombreux tunnels de 100m à 4km, au moins une vingtaine.

    27 septembre: Vers Ioannina et Dodone

     

    A notre grande surprise, sur la route de Dodone, une maison qui va jusqu’au milieu de la route, protégée par un rail de sécurité !

    27 septembre: Vers Ioannina et Dodone

     

    Nous visitons le site de Dodone qui est peu fréquenté, mais surtout connu pour son théâtre très bien conservé. Il est d’ailleurs toujours en cours de restauration comme tout le site.

     

     

    27 septembre: Vers Ioannina et Dodone

    27 septembre: Vers Ioannina et Dodone

     

    Nous y verrons le Temple de Zeus, de Thémis, etc… Puis le stade avec sa piste et les gradins en pierre d’origine, de chaque côté.

     

     

    27 septembre: Vers Ioannina et Dodone

     

    De nombreuses personnes restaurent soit le théâtre, soit les temples et sous un chapiteau des pierres sont en cours de rénovation ! Nous constatons qu’il y a beaucoup de filles qui travaillent sur ce site.

     

     

     

    Nous allons ensuite boire un café grec, café avec un peu de lait, sucre et des glaçons, excellent.

     

    L’accueil y est extrêmement sympathique et nous rencontrons un couple de Canadiens (Vancouver) qui joue au Backgammon ainsi qu’un couple d’Italiens qui revient de Géorgie et d’Arménie et nous a donné envie d’y aller ! On verra pour l’année prochaine avec le Nord de la Turquie ?

     

     

    27 septembre: Vers Ioannina et Dodone

     

    Nous nous installons au camping qui est face au lac et où se trouve un club nautique. De nombreux jeunes s’entraînent à l’aviron. Concernant les petits villages dans les Zagoria, le gérant arrive et m’explique que nous pouvons monter jusqu’à Monodendri en camping-car et le laisser au parking à l’entrée de la ville pour aller nous balader à pied.

     

    Par contre, pour Papingo, ce n’est pas possible car la route est étroite et parking pas assuré !

     

     

    27 septembre: Vers Ioannina et Dodone

    les remparts de Ioannina

     

    Nous partons visiter la ville à 2 km, ville assez importante avec ses 62000 habitants. De nombreuses boutiques sont vides.

     

    Attention lorsqu’on traverse un passage piéton ! Les voitures ne ralentissent pas !

    27 septembre: Vers Ioannina et Dodone

     

    Nous visitons le monastère avec sa cloche que je n’ai pas fait teinter !

    27 septembre: Vers Ioannina et Dodone

     

    Nous entrons dans un magasin d’instruments de musique et la quantité de mandolines nous fait penser à notre cher Olivier !

    27 septembre: Vers Ioannina et Dodone

    façade d'une boucherie

     

    Demain, les Zagoria. Mais comme nous nous levons tard, ce sera la grotte.

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

    26 septembre : Les Météores, visite des Monastères

     

    A 9h, nous prenons le bus qui nous emmène au monastère du « Grand Météore ». Beaucoup de monde et de nombreux bus qui amènent les touristes.

    26 septembre: les monasyères des Météores

    le grand météore

    26 septembre: les monasyères des Météores

    impressionnant

     

    Le monastère du Grand Météore est le plus célèbre des 6 monastères qui restent. Il y en avait 24 au début. Il trône sur le piton rocheux le plus haut de la vallée à 613m au-dessus du niveau de la mer. Il fut fondé en 1356 par Saint Athanase et bénéficia des St Joasaph, le prince Serbe héritier du trône d’Epire qui est devenu moine. On peut admirer de magnifiques fresques illustrant le martyr des saints, de jolies broderies byzantines, et des icônes du XIVème et XVIème siècle. L’église est super.

    26 septembre: les monasyères des Météores

    Monique sonne les cloches

    Monique a tiré la cloche qui a sonné ! D’autres touristes l’ont imité, des femmes uniquement et un moine est venu retirer la corde !!!

    26 septembre: les monasyères des Météores

    les réserves des moines

    26 septembre: les monasyères des Météores

    l'ossuaire très impressionnant

    26 septembre: les monasyères des Météores

    vue du grand météore

    26 septembre: les monasyères des Météores

    le Varlaam vu du grand Météore

    26 septembre: les monasyères des Météores

    le Vaarlam vu d'en bas

    26 septembre: les monasyères des Météores

    tonneau pour le vin des moines

     

     

     

    En descendant 700m, on arrive au monastère de Varlaam qui renferme de jolies fresques de 1548. Ce monastère ressemble au premier en plus petit, mais la vue d’en bas est beaucoup plus jolie à mon avis. Ici ce monastère est toujours actif et est habité par des moines.

     

     

    26 septembre: les monasyères des Météores

    le Rossanou

    26 septembre: les monasyères des Météores

    Rossanou vu d'en bas

     

    Nous continuons notre descente vers le monastère de Rossanou qui possède un superbe catholicon décoré de peintures murales sur le thème de la résurrection. Ce couvent accueille des nonnes.

     

     

    26 septembre: les monasyères des Météores

    les cavernes où logeaient les moines (les ermites)

     

    Nous continuons à descendre, puisque nous avons décidé de faire les monastères à pied. Nous zappons le monastère de St Etienne car il nous aurait fallu 2h pour y aller, visiter et revenir.

    26 septembre: les monasyères des Météores

    Donc nous continuons jusqu’au monastère de Saint-Nicolas que nous admirerons de l’extérieur sans le visiter car il faut monter assez haut et il fait très chaud ! Et puis on est un peu fatigué et ils se ressemblent beaucoup. Donc descente vers Kastraki où nous nous arrêtons dans une petite « taberna » pour nous rafraîchir avec une bonne bière et nous succombons à la tentation : deux souvlaki frites (brochettes).

     

     

    26 septembre: les monasyères des Météores

    vue de la piscine, le monastère sur le rocher

     

    Nous arrivons ensuite au camping après 8/9 km de marche montée descente et faisons une bonne sieste avant d’aller nous plonger dans la piscine.

     

     

     

    Aujourd’hui nous pensons à Anne qui fête son anniversaire !

     

    Demain, ce sera Ioannina et les petits villages de montagne.

     


    1 commentaire
  •  

    25 septembre : Delphes vers Kastraki

     

    Départ à 10h pour les Météores, 225km.

    25 septembre: Delphes vers les Météores

     

    Très beaux paysages de montagne en cours de route, panoramas superbes.

    25 septembre: Delphes vers les Météores

    village vu de la montagne

    25 septembre: Delphes vers les Météores

     

    De grandes étendues de champs d’oliviers et des cyprès.

     

     

    25 septembre: Delphes vers les Météores

     

    Sur la route, un cimetière où reposent des soldats Anglais tués durant la guerre 14/18, cette concession est à perpétuité.

     

     

    25 septembre: Delphes vers les Météores

     

    Monique va dans le champ où une équipe récolte le coton. Celui-ci pousse sur des arbrisseaux à tige rigide.

    25 septembre: Delphes vers les Météores

    Un peigne  ramasse les boules de coton qui sont ensuite aspirées et rejetées dans une enceinte grillagée à l’arrière de la machine. Une fois remplie, le coton est transvasé dans un chariot à grilles.

     

     

    25 septembre: Delphes vers les Météores

     

    Nous arrivons ensuite à Kastraki près des Météores.

    25 septembre: Delphes vers les Météores

    Nous admirons la montagne environnante avec les cavernes naturelles au flanc des parois rocheuses où vivaient les moines.

    25 septembre: Delphes vers les Météores

    rencontre avec une dodoche

     

    Nous nous installons au très beau camping Vrachos, et Monique saute presqu’aussitôt dans la piscine.

     

    Demain visite des monastères.

     


    1 commentaire
  •  

    24 septembre : Delphes

     

    Comme je n’arrivais plus à me connecter hier soir, je finirai de mettre les photos sur l’Acropole ce soir.

    24 septembre: Delphes le sanctuaire d'Apollon

    néanmoins je vous mets une photo de Monique avec un ancien en habits traditionnels

    24 septembre: Delphes le sanctuaire d'Apollon

    champs de coton

    24 septembre: Delphes le sanctuaire d'Apollon

    transport du coton

     

    Nous prenons l’autoroute pour arriver à Delphes pas trop tard. Nous prenons ensuite des petites routes où nous admirons les champs de coton dont c’est la récolte actuellement.

     

     

    24 septembre: Delphes le sanctuaire d'Apollon

     

    Nous nous arrêtons au monument des Grecs fusillés en 1944 par les Allemands et à sa demande, je prends en photo un jeune Grec qui pose à la place d’un fusillé !

     

     

     

    Nous partons ensuite  vers Osios Loukas où se trouve un joli monastère. Nous prenons une route de  montagne avec de magnifiques paysages et nous traversons un joli village où malheureusement il est impossible de s’arrêter.

     

    A la sortie je demande ma route, et bien il faut faire demi-tour ! Et oui, le GPS nous a emmenés à l’opposé, mais ce n’est pas grave car nous sommes à 8km de Delphes et nous n’avons fait que quelques km en plus. Nous arrivons pour manger au site archéologique appelé aussi le sanctuaire d’Apollon. Puis nous partons en visite.

     

     

     

    Celui-ci est érigé sur les pentes du mont Parnasse qui domine le golfe de Corinthe. Le site est comme beaucoup ici classé au Patrimoine mondial et la vallée est plantée de cyprès et d’olivier.

    24 septembre: Delphes le sanctuaire d'Apollon

    la météorite ou pierre lançée par Zeus

    Les Anciens considéraient ce site comme le centre du monde. D’après le mythe, Zeus aurait lâché deux aigles aux deux extrémités de la Terre et ceux-ci se seraient rencontrés à Delphes et Zeus a lancé à ce moment une pierre qui est tombée sur le site.

    24 septembre: Delphes le sanctuaire d'Apollon

    l'Agora et ses trésors

     

    Nous commençons par l’Agora romaine avec ses trésors sur les côtés, qui sont en réalité des boutiques,

    24 septembre: Delphes le sanctuaire d'Apollon

    puis nous admirons le sanctuaire d’Athéna.

    24 septembre: Delphes le sanctuaire d'Apollon

     

    Nous suivons la voie sacrée, devant nous le Temple d’Apollon,

    24 septembre: Delphes le sanctuaire d'Apollon

    puis un peu plus loin le théâtre

    24 septembre: Delphes le sanctuaire d'Apollon

    stadium

    24 septembre: Delphes le sanctuaire d'Apollon

    stade

     

    et tout en haut le stadium où se déroulaient des courses avec des starting-blocks en pierre. Ce stade est le mieux conservé de toute la Grèce.

     

    En haut nous pouvons admirer le panorama sublime et le Gymnase avec le Sanctuaire d’Athéna imposant.

     

    Nous repartons ensuite vers le camping Apollon à quelques km.

     

     

     

     Demain, nous partirons vers les « Météores ».

     


    votre commentaire